Comment réussir ses crêpes avec une crêpière électrique ?

Savoir bien choisir sa crêpière, ses accessoires et une recette est une étape importante pour la confection de magnifiques crêpes rondes et régulières. Cela dit, il faut savoir que l’ingrédient magique réside surtout dans le maniement du crêpier. Ce dernier doit savoir prendre le temps de se familiariser avec son appareil et de parfaire sa technique. Découvrez ici comment y arriver.

Tenir convenablement le rozell

Pour ceux qui l’ignorent, le rozell est une sorte de râteau prévue spécialement pour la confection de crêpes à partir d’une crêpière. Cet accessoire se garde en main entre le pouce et l’index, à trois cm de la surface plane ou ronde permettant d’étaler la pâte. Vous devrez éviter de bouger vos doigts une fois que vous les aurez placés sur le manche. Par contre, il faudra les faire glisser simplement autour du manche afin de suivre le mouvement du rozell. Si vous utilisez un rozell classique (rozell plat), veillez à garder le manche parallèlement à la plaque. Aussi, pendant que vous faites le geste, faites en sorte que le râteau n’aille jamais hors de la plaque de la crêpière. En outre, sur ce site, sachez que vous pourrez trouver un comparatif des meilleures crêpières électriques.

S’entraîner le plus souvent possible

Cette astuce consistera à vous entraîner dans un premier temps avec de la pâte épaisse et dans un second temps avec de la farine. Ainsi, au cours de la première utilisation d’une crêpière et si votre maniement est encore timide, concoctez une recette plus épaisse qu’une pâte à crêpes normale. Vous obtiendrez une pâte plus simple à répartir, ce qui vous aidera à acquérir le tour de main avec plus d’aisance. Concernant l’entraînement avec la farine, déposer une louche de farine sur la plaque de la crêpière éteinte vous permettra de vous entraîner à réussir le geste. Pour cela, habituez-vous à bouger la farine dans le sens des aiguilles d’une montre. Laissez-en le moins possible derrière chaque coup de rozell.

Tourner les crêpes avec délicatesse

Pendant les premiers essais, réussir à utiliser le rozell dépendra de l’équilibre entre deux points. Il s’agit de l’équilibre entre la pression requise pour racler la pâte et la souplesse pour la caresser et bien la répartir sur la plaque. Quand vous devez repasser sur la crêpe pour boucher un trou, soyez très délicat. Autrement, vous risqueriez de décoller la pâte et de former un bourrelet en raison d’un geste trop appuyé. Attendez donc le moment idéal ; avec un coup de rozell trop long ou trop lent, la pâte à crêpe peut vite se déchirer.

Nettoyer le rozell, l’étaleur et la plaque

Vous devrez régulièrement rincer le râteau et l’étaleur à l’eau après la confection d’une crêpe. Ce faisant, vous ôterez les résidus de pâte qui pourraient vous empêcher de refaire de belles crêpes, sans accrocs. De même, la plaque de la crêpière se doit d’être essuyée entre deux crêpes. Ceci dans le but de retirer les éventuels résidus de cuisson et d’obtenir une plaque propre à chaque nouvelle pâtisserie.

A propos de Gwen Lebert 39 Articles
Je suis quelqu’un de très créatif, et après avoir tâtonné quelque temps à trouver une activité qui me permette de laisser de côté tous les petits tracas du quotidien, je me suis lancée dans la cuisine avec une seule envie : découvrir ! La musique que j’aime dans les oreilles, je chantonne et c’est parti pour une nouvelle recette.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*